À propos

Commerce International Québec Montérégie-Ouest (CIQMO), une porte d’entrée à l’international

Commerce International Québec Montérégie-Ouest (CIQMO) a été créé pour fournir des services d’exportation de première ligne aux entreprises de sa région qui souhaitent élargir leurs activités sur le marché international. 

  • Notre mission

    Avec le service des exportateurs et des exportateurs en devenir, le CIQMO investit sur des objectifs clairs : provoquer, soutenir et promouvoir le commerce international par le biais d’activités ciblées, et aussi soutenir, former et conseiller les entreprises dans leurs démarches avec exportation.

    Le CIQMO se veut la porte d’entrée pour les compagnies de ses régions désirant faire affaire sur les marchés extérieurs. Plus précisément, il travaille à :

    • Susciter, favoriser et promouvoir le commerce international par le biais d’activités ciblées et diversifiées ;
    • Appuyer, former et conseiller les entreprises dans leurs démarches d’exportation.
  • Notre histoire

    Les organismes régionaux de promotion des exportations du Québec (ORPEX), qui sont au nombre de 16, sont des organismes à but non lucratif mis en place à la suite d’une demande des entreprises qui désiraient être épaulées de façon structurée dans leur percée commerciale sur les marchés internationaux. Toutes les entreprises du Québec peuvent bénéficier de l’expertise à l’exportation puisqu’il y a un « ORPEX » par région.

    C’est ainsi qu’en 2000, le Club Export du Suroît ouvre ses portes grâce à la collaboration financière de Développement économique Canada et des trois CLD des régions de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent ainsi que de Vaudreuil-Soulanges.  L’organisme avait pour but d’accompagner les entrepreneurs de ces trois territoires dans leurs démarches d’exportation vers les marchés étrangers, principalement vers le marché américain.

    L’année 2005 en a été une de transition pour le Club Export du Suroît qui a fait peau neuve. En effet, dans le cadre du renouvellement de la politique en matière d’exportation, DEC et le MDEIE Montérégie ont décidé d’harmoniser leurs efforts tout en s’adaptant aux nouveaux territoires de la Montérégie. 

    C’est ainsi que le CRÉ a reconnu le Club Export du Suroît comme étant l’organisme responsable d’offrir le service de première ligne à l’exportation pour la région de la Montérégie-Ouest.

    À la suite de cette reconnaissance, le Club procède à une réorganisation de son territoire et accueille trois nouveaux partenaires financiers soit le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation du Québec (MDEIE) et les CLD des Jardins-de-Napierville et de Roussillon.

    En plus d’avoir vu agrandir son territoire par la réorganisation des organismes à l’exportation en Montérégie, dont il couvre maintenant l’ensemble de la région de la Montérégie-Ouest, l’organisme s’est donné un nouveau nom afin de refléter sa nouvelle identité : le Service d’exportation Montérégie-Ouest (SEMO). 

    Sa clientèle ayant doublé, le SEMO s’établit à deux emplacements stratégiques, soit au siège social du Suroît à Salaberry-de-Valleyfield et au bureau des Jardins-de-Napierville et Roussillon, situé à Saint-Constant. 

    Le SEMO a changé de nom pour devenir le Service d’exportation Vallée-du-Haut-Saint-Laurent (SEVHSL) et en 2014 avec le changement de nom du réseau qui groupe les ORPEX le SEVHSL est devenu le Commerce International Québec Montérégie-Ouest (CIQMO).

    Encore aujourd’hui, le CIQMO poursuit le même objectif qu’il s’était donné au moment de sa fondation : offrir un service de première ligne aux entreprises dans le développement de leurs exportations, et ce, grâce à une expertise et un réseau de contacts ajoutant un atout supplémentaire et une force à ses services.